Pages en or

Lire, ecrire, laissez parler vos sentiments.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vengeance du fantôme de Canterville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: La vengeance du fantôme de Canterville   Dim 18 Nov - 21:21

Je ne sais pas si vos connaissez ce livre: Le fantôme de Canterville, de Oscar Wilde. C'est l'histoire d'un fantôme qui hante le château du ministre des États-Unis: Mr Otis. Il fait peur aux gens qui habite dans ce manoir depuis 300 ans. Mais la famille du ministre, elle, n'a absolument pas peur. Ce qui les énervent, c'est le bruit que font les chaines du fantôme. Une nuit, le ministre lui donne de la graisse pour les chaines, et ça ne plait pas au fantôme.
Nous devions donc inventer la site, en disant comment le fantôme s'était vengé du ministre, pour cette "insulte" ^^

J'ai eu 15/20, ce qui est en fait une bonne note pour la prof...
Voilà son commentaire: "Beaucoup de finesse, d'idées, et de vocabulaire. C'est bien. Texte agréable à lire."


Le fantôme était très mécontent, mais surtout frustrè. Lui qui avait fait trembler des tas de gens, qui faisait si peur autrefois... Il devait se venger. Ce Mr Otis ne pouvait s'en sortir ainsi. Il réfléchit, assis sur le rebord de la fenêtre. Soudain, une idée li vint, un rictus se forma sur l'horrible visage du spectre. Il se leva et marcha en faisant le moins de bruit possible. Mr Otis avait peut-être raison...il fallait graisser ces chaines. "Non ! Jamais je ne suivrais un conseil d'un être si...gentil !" pensa le fantôme en grimaçant. Arrivé dans le salon, il ramassa le flacon qu'il avait jeté. Il sortit et monta les escaliers pour arriver devant la chambre d ministre. Il était tout essoufflé. Il tendit l'oreille, un brit étrange l'intrigua. Mais il soupira de soulagement lorsqu'il reconnut le ronflement de Mme Otis, c'était pareil toutes les nuits. Le fantôme de Canterville se remit à sa tâche. Il déboucha le petit flacon et le fit tomber: une odeur atroce s'en dégageait. Il lut la notice et vit: "Une senteur de rose qui couvre la mauvaise odeur de la graisse." "Répugnant" pensa le fantôme. Il entendit des bruits de pas dans la chambre. Il graissa vite le parquet et se cacha dans l'armoire du couloir. Il attendit, espérant que son plan marcherait. Mais rien. Personne ne venait. Il tapa donc fort sur les portes de l'armoire. Le cliquetis de la porte le fit taire. Il entrouvrit l'armoire et vit Mr Otis glisser et tomber sr le dos. Il éclata d'un rire démoniaque, passa devant Mr Otis, sans un regard, bien qu'il fût très satisfait. On ne devai, jamais, jamais, traiter le fantôme de Canterville d'ne telle façon !
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: La vengeance du fantôme de Canterville   Dim 18 Nov - 22:35

C'est très agréable à lire en effet !

Mais aurais-tu un problème avec les "u" ? car il en manque souvent quand tu écris et c'est assez intriguant...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: La vengeance du fantôme de Canterville   Lun 19 Nov - 20:04

Ah oui désolé, mon clavier marche mal pour le u, les t et les y. Je n'ai pas dû les voir ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vengeance du fantôme de Canterville   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vengeance du fantôme de Canterville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le fantôme de Canterville, le livre.
» Le fantôme de Canterville - Oscar Wilde
» Le fantôme de Canterville
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» Le fantôme de l'opéra : Le guide pour les Nuls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pages en or :: Plaisir d'écrire :: Rédactions-
Sauter vers: