Pages en or

Lire, ecrire, laissez parler vos sentiments.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Like a boy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Like a boy   Sam 25 Oct - 16:52

Le roman que j'ai envoyé aux éditeurs. Je serai bien incapable de vous dire à quel genre il appartient, car je l'ai écrit très vite et il est assez space. C'est le seul de ce genre que j'ai écrit (les autres c'est plutôt heroic fantasy ou fantastique-horreur).
Dites-moi ce que vous en pensez!
Mais d'abord une question: si vous étiez dans le corps d'un autre, comment réagiriez-vous?

Murs blancs, idées noires

Je me regarde dans la glace. Comme j’ai changé!!! Je le vois et je le sens.
Pourtant au premier abord, concernant mon visage, il n’y a pas beaucoup de différences. Le même nez fin, les mêmes oreilles, les mêmes cheveux bruns. Ma bouche est un peu moins fine, mes yeux gris ont l’air plus sévère. Et plus beau aussi… Je commence à sentir ma barbe pousser. Je ne vois pas encore les poils, mais je les sens, comme si j’étais devenu extrasensible.
Les vrais changements, je les vois sur le reste de mon corps. Ce torse, finement musclé, imberbe heureusement! Je crois que je n’aurais jamais pu me supporter avec des poils. Mais ce torse, ce n’est pas le mien. Où est ma poitrine? Elle n’était déjà pas très visible, maintenant elle est inexistante. Encore plus bas, c’est pire. Et en disant ça, je ne parle pas bien sûr de mes jambes, désormais musclées et poilues, mais pas trop, c’est encore supportable. Non là je parle de ce qu’il y a sous mon caleçon. Cette chose dont je ne sais même pas me servir. Je n’ai même pas encore osé regarder. Pourtant il va bien falloir, j’ai envie d’aller aux toilettes. Mais je fais comment? Je n’ai jamais fait ça debout!

Je ne suis debout que depuis cinq minutes et c’est déjà le cauchemar. Subir des jours et des jours de souffrance intense pour ça! J’avais l’impression que l’on me déchirait le ventre, que l’on m’arrachait les entrailles, et c’était en fait exactement cela. On a remplacé l’intérieur de mon corps par un autre.
Comment vivre ainsi? Comment vivre avec mon esprit? Comment tout recommencer ? Et ma famille! Mes amis! Tous les gens que je connais! Comment vont-ils réagir? Faut-il que je leur apprenne? Mais non! Il me prendrait pour une folle! Ou plutôt… pour un fou.
Puisque c’est comme ça désormais, je dois parler de moi au masculin. Étrange… Les transsexuels, si ils me voyaient et connaissaient mon histoire, me jalouseraient. Je suis une parfaite réussite. Tellement parfait à tous les niveaux… Ils n’arriveront jamais à un tel niveau de perfection. Et moi qui ne l’ai jamais voulu. Moi qui ai souffert … C’est comme si on m’avait greffé un nouveau corps, un corps auquel je ne corresponds pas.
Allons! Cessons de se regarder dans la glace, je me fais du mal.

Je vais m’asseoir sur mon lit d’hôpital. Je suis bien ici, il fait chaud. Je ne veux pas sortir d’ici. J’ai trop peur des gens. Le verraient-ils? S’en apercevraient-ils? Je ne pourrai plus jamais regarder personne en face, marcher dans la rue, faire comme si tout allait bien, avoir l’air heureux… Si encore j’avais perdu la mémoire, je pourrais sortir d’ici la tête haute, sans me demander comment vont réagir les gens, comment moi je vais réagir.
Ici, les murs blancs ne me jugent pas. Les deux infirmières qui se sont occupées de moi non plus. Elles ont tout vu du début à la fin. Ce sont-elles qui ont changé mes perfusions, celle qui me nourrissait quand je ne pouvais rien ingurgiter, et celle qui me distribuait la morphine qui me calmait à peine. Le docteur aussi sait tout. J’ai confiance en lui.
Depuis combien de temps suis-je ici, combien de temps à crier, à pleurer, à me demander pourquoi moi? Je regarde par la fenêtre. Un arbre en fleurs. Le printemps. Cela a commencé juste après les fêtes de fin d’année. Alors au moins trois mois.
Mais à quoi bon ressasser le passé? Mais je ne peux pas faire autrement. Mon passé, c’est ma vie, c’est moi. Maintenant… qui suis-je donc? Un fantôme, une âme errante égarée dans le corps d’un autre.
Je voudrais rester ici, pour toujours. Ou du moins, tant que je serais ainsi. Tant que je n’aurais pas retrouvé ma vie d’avant. Si je peux la retrouver un jour…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgane

avatar

Féminin Nombre de messages : 104
Age : 26
Localisation : ailleurs, dans un lointain ailleurs
Livre coup de coeur : Le monde de Sophie
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Dim 26 Oct - 16:20

L'histoire a l'air vraiment bien !

(ça me rappelle un manga où le héros avait dû se faire "greffer" un corps de fille, c'était assez comique)

J'ose pas imaginer me retrouver dans la peau d'une garçon...Rien que de savoir ce ...truc dans le caleçon comme tu dis, ça ferait bizarre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Sam 1 Nov - 16:29

Ils ne savent pas que je suis réveillée. Que je n’ai plus mal. Plus mal… je m’étais habituée à la douleur, maintenant ne plus la ressentir m’étonne. Je ressens comme un malaise.
Comment cela va-t-il se passer avec mes parents? Il ne vaut mieux pas que je pense à ça. Je ne sais même pas si j’ai envie de les voir.
Dans l’armoire se trouvent mes affaires. Je fouille dedans. Je ne sais pas encore ce que je cherche jusqu’à ce que je le trouve. Dans une chemise, des feuilles, et ma trousse. Ils savaient que j’adorait écrire. Romans, nouvelles, poèmes et même chanson. C’est une chanson cette fois que j’ai envie d’écrire. Pour exorciser ma peur, ma haine, ma peine. Au masculin…

Hanté par la peur
Dans un monde de pleurs
Un œil sur le miroir
Mais à qui ce regard?

Tellement plein de haine
La rage qui m’assène
Mon corps me fait mal
Je me sens si sale

Que m’arrive-t-il?
Quel avenir pour moi?
Pensées futiles
Mon esprit ne voit pas

Plus aucune douleur
Toujours la terreur
Me regarder en face
Ma réalité s’efface

L’incompréhension
Rempli de questions
Un doute profond m’habite
Être hermaphrodite

Que m’arrive-t-il?
Quel avenir pour moi?
Pensées futiles
Mon esprit ne voit pas
Que vais-je faire?
Pourrais-je vivre?
Terre de misère
Où ne suis plus libre

Je repose mon crayon. J’ai vraiment envie d’aller aux toilettes à présent. Je n’ai pas le choix, il faut que j’y aille. Je vais dans ma salle de bain et me mets face aux toilettes. Je relève le battant. Bien, c’est déjà ça. Au moins, je me rappelle comment on soulève un battant!

« Mademoiselle Frasens! Où êtes vous? »
Flûte! L’infirmière!
Je sors des toilettes, les yeux rivés au sol.
« Je suis là.
- Vous allez bien? Que faisiez-vous?
- Je… j’essayais d’aller aux toilettes.
- Oh. Je vois. Vous voulez de l’aide?
- Quoi?!
- Je suis infirmière mademoiselle, j’en ai déjà vu. Et je ne m’offusquerai de rien. »
A quoi fait-elle référence? Je m’en rendrai compte bientôt. Ma première honte en tant que garçon, si vous voyez ce que je veux dire. Mais je ne suis plus à ça près.

L’infirmière me laisse, elle doit parler au docteur. Elle me dit qu’il va falloir que je sorte, ne serait-ce que pour aller désormais manger à la cantine, histoire de voir du monde. Moi, je préfère bouder, je ne veux pas quitter cette chambre.
Je me retrouve à nouveau seule. Seule face à mes doutes, mes idées noires. Soudain je me rends compte que j’ai parlé. Et je ne me suis pas aperçue d’un quelconque changement. Alors pour tester ma nouvelle voix, je fais quelques vocalises. Car je chante. Enfin, je chantais. Avec ma best on avait voulu former un groupe. Un groupe de rock. On avait réussi. On était six. En réalité, on ne se connaissait que très peu pour le moment. On s’était rencontré sur internet. Comme on habitait tous sur Bordeaux, on s’était vu, mais peu. C’était juste avant que je ne tombe malade. Maintenant tout est fichu. Ma voix est devenue plus grave, même si j’ai l’impression que j’arrive encore à atteindre les aigus. J’étais soprano. Je ne suis plus rien. Et voilà le cafard qui me reprend! J’ai des pensées tristes dès que je suis seule.
Mais ça ne dure pas. Le docteur a accouru. Il m’examine sous toutes les coutures, voir si je suis en bonne santé. Apparemment oui. Il est rassuré. Il m’a fait apporter des vêtements. Masculins. Eh oui, je n’ai que des habits de fille dans mon armoire. Lui aussi m’engage à sortir. Je refuse.
« Tu as tort. Personne ne s’en apercevra. En plus, tu es très beau.
- Je m’en moque d’être beau! Je veux être moi!
- Mais c’est toi!
- Non! C’est mon esprit, c’est mon âme et mon cœur, mais ce corps, il ne m’appartient pas!
- Il va falloir t’y faire. Tu n’as pas le choix. En attendant…
- En attendant quoi?! Que je guérisse? Qu’en savez-vous? Vais-je redevenir moi-même?!
- Raison de plus alors pour commencer à t’habituer à ton nouveau corps. Il vaut mieux que tu apprennes à le gérer ici plutôt qu’une fois dehors. »
Dehors. Ce que j’essaie de chasser de mon esprit reviens à la charge. Dehors… Rien que ce mot me file la chair de poule.
Mais il a raison. Un jour ou l’autre, je vais devoir affronter le monde. Et il vaut mieux s’y habituer maintenant. C’est donc à contrecœur que j’accepte d’aller manger avec lui. Mais pour le moment, il faut prévenir mes parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Sam 1 Nov - 20:10

Que c'est agréable de lire quelque chose de jamais rencontré. De la nouveauté !!

J'aime beaucoup pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Ven 7 Nov - 21:11

Il est 10 heures et mes parents viennent d’arriver. Je les entends qui discutent avec le docteur à l’entrée de la chambre. Je n’ose pas m’approcher de peur qu’ils ne me reconnaissent pas.
Ça y est, ils entrent. Lorsqu’ils me voient, un immense sourire accompagné de larmes de bonheur m’accueille. Aucune hésitation. Mais bien sûr! Ils ont été là tous les jours, tous les jours ils m’ont soutenu, même si je ne les voyais pas dans mon malheur. Ils ont suivi mon changement au jour le jour. Ils m’ont vu me transformer. Pour eux, je suis toujours leur enfant, même si je suis un garçon aujourd’hui. Où plutôt un jeune homme. J’ai quand même 22 ans!
Ma mère me serre dans mes bras jusqu’à m’étouffer, mon père reste un peu en retrait, histoire de pas me tuer après mon calvaire! Quand ma mère a trempé mon pyjama, c’est à son tour de me prendre dans ses bras. Je ne sais pas vraiment comment réagir, alors je ne dis rien. Je n’arrive pas à pleurer. Je ne dois plus avoir une seule larme dans mon corps après toute cette histoire.
Après m’avoir dit qu’ils m’aimaient, mes parents repartent. Déjà… C’est le docteur qui le leur a demandé. Il vaut mieux que je m’habitue à mon nouveau corps, seule. Pardon, seul. Je n’y arrive décidément pas. Je ne parviens pas encore à m’y faire.
Auparavant ils m’ont eux aussi apporté des vêtements, des miens. Car je mettais plus souvent des pantalons qu’autre chose. J’avais un peu l’allure garçonne, amplifiée par ma coupe de cheveux courte. Look presque androgyne. Du coup, mes parents ont réussi à dénicher quelques pantalons longs, qui par miracle me vont encore, car apparemment j’ai grandi. En revanche j’ai forci des épaules, et donc pour les hauts c’est pas possible. Va falloir que je me refasse une garde-robe.

Midi. Le docteur vient me chercher. Je me suis peignée, avec mon gel comme j’ai l’habitude de le faire. Les pointes me redonnent le sourire. C’est bête mais ça marche. J’ai mis un de mes pantalons et un tee-shirt gracieusement prêté par le docteur. Par contre, le caleçon que m’ont acheté mes parents à la hâte me gêne. Je crois qu’il est trop petit. Ou quelque chose d’autre qui est trop gros. Ce qui me fait penser à l’infirmière (« Oh, tu as beaucoup de chance, tu sais. Beaucoup d’hommes vont être jaloux. Si ils savaient qu’une femme les bat à plate couture!). Sur le moment je n’avais pas compris de quoi elle parlait. Je crois que je sais maintenant.
Je sors de ma chambre pour la première fois depuis longtemps. Ce qui me fait penser que je ne connais toujours pas la date.
« Euh docteur?
- Oui?
- Pouvez-vous me dire la date d’aujourd’hui?
- Bien sûr. Nous sommes le 8 mai. »
Le 8 mai? Je ne me voyais pas si tard.
« Nous avons eu un début de printemps ignoble. Il a fait très froid en février, et en mars on a eu droit aux giboulées. Quand à avril, un jour il faisait très chaud et le lendemain un froid de canard. Bref tu n’as pas raté grand-chose! » Et il éclate de rire.
Mais moi je ne rie pas. 4 mois! Cela fait plus de quatre mois que je suis ici. Tout d’un coup je me sens étouffer. Il fallait que je sorte de là. Je remercie le docteur d’avoir réussi à me convaincre de venir manger avec lui.
Je l’accompagne dans le dédale de couloir. Je rencontre pleins de gens. Ils ne semblent pas faire attention à moi, ce qui me rassure. Soudain, on croise un groupe de jeunes filles. Elles s’arrêtent toutes subitement avec des yeux ronds comme des berlons. Je tourne la tête vers elles. Et là, certaines me sourient, d’autres rougissent carrément en baissant la tête. Je passe devant elles en les fixant, car je ne comprends pas le problème. Qu’est-ce qu’il y a? J’ai une tache? Un bouton sur le nez? Ou peut-être est-ce le docteur qu’elles regardaient? Une fois éloignés, je les entends pouffer de rire et parler en poussant des petits cris perçants. J’ai toujours détesté les filles de ce genre. J’y suis allergique. Et changer de corps ne m’a pas fait changer d’avis.
Le docteur, lui, a l’air de trouver ça drôle.
« Eh bien, tu as du succès on dirait!
- Que voulez-vous dire?
- Ne me dis pas que tu n’as pas remarqué! Elles ont toutes craquées sur toi! Il faut dire que tu ne t’es vraiment pas enlaidi en changeant! »
Sa remarque me fait rougir. Ça, c’est bien la seule chose dont je me serais passée. Rougir, et plaire aux filles. Parce que je suis hétéro. Ce qui veut dire… que maintenant, ben je suis homo. Chouette! J’aime les hommes, mais je suis un homme! Et voilà, retour au cafard!
Le docteur voit bien que quelque chose ne va pas. J’ai la tête baissée, le moral dans les chaussettes. Il ne dit rien, je crois qu’il a compris le problème.

Je n’ai jamais souhaité tout ça. En fait, je préfère ne pas me souvenir de ces derniers mois pour le moment. Puis je relève la tête. Il faut que j’avance. Je le dois. Je n’ai pas le droit d’abandonner. Après tout, je suis jeune, j’ai toute ma vie devant moi. Ce qui m’oblige à changer d’avis: tous ces gens, dans l’hôpital. Tous ont souffert, et au final ils n’en ressortent pas indemne. Moi non plus, mais ça ne se voit pas. J’ai toujours deux bras, deux jambes, je n’ai plus mal. De toute façon je n’ai pas le choix. M’enfermer dans le chagrin ne changera rien.
Nous arrivons à la cantine. Espace ouvert, lumineux et regorgeant de monde. Ça me fait bizarre, ça me fait même un peu peur. J’avance entre les tables, suivant le docteur que je vois désormais comme un ange gardien au milieu de tous ces visages inconnus et scrutateurs.
Des chuchotements… Je me tourne vers leur origine. Deux jeunes filles et sûrement leur maman me regardent avec attention. L’une d’elles rougit. Encore. Cette fois, je ne me démonte pas, et je leur souris. Alors là c’est l’explosion de rouge. Quand je suis passée, les chuchotements se font de plus en plus fort. Apparemment mon sourire a fait son effet. Bizarrement je me sens bien. Savoir que je plais, même si c’est à des filles, n’est pas si désagréable finalement. Mais je suis définitivement sûre d’une chose: je ne suis absolument pas attirée par les filles! En un sens ça me rassure. Devenir un mec n’a pas fait de moi un con ou un obsédé du sexe. Ça y est, voilà que je parle au masculin. Ce qui serait mieux pour ma santé mentale en fait. Mais je préfère ne pas oublier que je suis une fille. Ça m’aide à espérer. Et puis, je crois que je ne pourrais jamais vraiment penser comme un mec, vu qu’ils pensent avec autre chose que leur cervelle! Mais bon, j’en suis maintenant alors on va tenter de ne pas trop se dénigrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Sam 8 Nov - 20:16

Wah, j'adore !!!
Quel suspens ! On ne sait toujours pas ce qu'est cette histoire d'opération...
Je veux la suite Very Happy

J'espère vivement que les éditeurs l'accepteront ... Mais bon, je n'ai vraiment aucune idée de comment ca se passe. Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Mar 11 Nov - 17:05

Eh bien j'ai une bonne nouvelle: plusieurs éditeurs ont accepté mon ouvrage!!!!
Mais je vais continuer à l'envoyer ici, si rien ne me l'interdit dans le contrat.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Mar 11 Nov - 19:19

Wah, c'est vraiment génial !! Tiens nous au courant.

Bonne soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Morgane

avatar

Féminin Nombre de messages : 104
Age : 26
Localisation : ailleurs, dans un lointain ailleurs
Livre coup de coeur : Le monde de Sophie
Date d'inscription : 08/05/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Mar 11 Nov - 23:16

C'est super !!!

La suite est génial et j'imagine qu'après doit être aussi bien !

J'espère que ça va bien se passer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Jeu 13 Nov - 15:37

Nous allons nous asseoir à une table réservée aux médecins de l’hôpital. Le docteur prend soudainement un air grave. A quoi pense-t-il?
« Nous allons te faire passer une série d’examens pour nous assurer que tout va bien, tu vas donc rester quelques jours de plus ici. Mais il est fort probable que d’ici le milieu de la semaine prochaine tu sois sorti. Il va donc falloir commencer à penser à l’avenir.
- Comment ça?
- Eh bien, tu es un garçon maintenant, il va donc te falloir une nouvelle identité »
Je n’avais pas pensé à ça. Je ne peux plus m’appeler Marie à présent.
« Heureusement j’ai des contacts hauts placés au sein du gouvernement de ce pays. Lorsque tu étais…disons malade, ton cas a été exposé aux dirigeants, et les plus grands spécialistes ont travaillé dessus. Je sais que tu dois penser que tu as servi de cobaye mais pas du tout. Ton cas est unique. Une maladie orpheline dont tu as été jusqu’à présent la seule victime. On ne savait même pas si c’était dû à un virus ou si c’était génétique. A présent nous avons quelques informations dont je te ferai part plus tard. Quoi qu’il en soit, ton histoire a été classée secret défense.
Secret défense? Est-ce si grave que ça? Ou dangereux? Ils doivent sûrement vouloir me protéger de ceux qui voudraient me découper en rondelles pour m’examiner de l’intérieur…
« Alors le gouvernement a décidé de s’occuper de toi. Par mes contacts je sais qu’une nouvelle identité va t’être créée. Mais ils sont gentils, ils te laissent le choix du prénom. Pour l’histoire de ta vie, je ne la connais pas dans les détails mais voilà: tu es le frère jumeau de Marie, séparé par erreur à la naissance. Élevé dans une famille vivant à la campagne et n’ayant aucun contact extérieur, tu as fini par découvrir la vérité lorsque l’infirmière sur son lit de mort la révèle à tes parents: leur véritable enfant est mort le lendemain de sa naissance, les bracelets avaient été malencontreusement échangés. Tu as décidé de partir à la recherche de ta vraie famille à la mort accidentelle de tes parents. Tu vas demander à être adopté afin d'avoir le même nom qu’eux.
- Eh bien, ça fait beaucoup de chocs vous ne trouvez pas? Je devrais me retrouver en hôpital psychiatrique après ça! Et pour Marie?
- Tu as retrouvé ta famille et tu as appris que tu avais une jumelle. Malheureusement tu n’as pas eu le temps de lui parler. »
Les mots frappent dans ma tête comme des marteaux. Ils ne peuvent pas faire ça? Je ne peux pas mourir? Et si je revenais? Le docteur doit entrevoir la colère qui m’anime. Il fait un geste de la main pour me calmer, pour me dire: je n’ai pas fini.
« Marie est tombée dans le coma suite à un accident de voiture. On ne sait pas quand elle se réveillera. Ainsi tu auras toujours la possibilité de revenir. »
Cela fait beaucoup pour moi. M’inventer une vie, un passé qui ne m’appartient pas, un nom qu’il va falloir que je retienne…
« Alexandre. » Le nom est sorti dans un souffle. C’était à peine murmuré mais le docteur l’a entendu.
« C’est le nom que j’aurais voulu donner à un de mes enfants. Alexandre. C’est mon prénom maintenant. »
Le docteur ne répond pas. Je crois qu’il préfère ne rien dire. Les larmes ont coulé le long de mes joues tandis que je prenais cette décision. Choisir un nom masculin, c’est comme renier mon ancien moi. Mais ai-je vraiment le choix? Je me suis promise de continuer à vivre, quoi qu’il en coûte. Je suis toujours moi. Il va falloir que je l’accepte. Mon esprit est le même, alors je dois rester moi.

14h. Cela faisait longtemps que je n’avais pas mangé autre chose que de la bouillie. Mais je me suis vite rappelée que la nourriture des hôpitaux est dégueu. En particulier leur purée… Là, je souhaite vivement retrouver les petits plats de mes parents! Deuxième idée motivante depuis le début de la journée, après celle qui dit: je suis entière, je me dois de vivre pour ceux qui ne le sont plus.
Je suis rentrée dans ma chambre. Je vais ouvrir la fenêtre. Elle donne sur le jardin de l’hôpital, alors c’est agréable. Une légère brise caresse mes cheveux et l’odeur des fleurs remonte à mes narines. On ne peut qu’être insouciant devant cette nature. Rentrer la tête me ramène à la réalité.
Le docteur a dit que l’on s’occuperait de tout pour moi, pour mon identité, tous les changements de papiers, y compris à l’université. Le gouvernement a donc tant de pouvoirs qu’il puisse créer quelqu’un aussi facilement? Il faut le croire. C’est un peu effrayant quand on y pense. J’espère que je n’aurai pas à leur être redevable. Je ne voudrais pas devenir leur pantin.
Ça y est, voilà que je me monte la tête une fois de plus. Quelle misère!
Ma vie va vraiment devenir compliquée. Comment réussir à mentir à mes amis? Je sais que pour une personne cela va être impossible. Ma meilleure amie. Celle qui voulait créer un groupe de rock avec moi. Mélanie.
Je dois le lui dire. Mais comment? Une lettre. C’est le seul moyen. Je me mets de suite à la tâche.
15h, ma lettre est finie. Je lui explique tout. Comment ça a commencé, elle le sait. Elle était là. Elle m’a soutenue jusqu’à ce que les médecins se soient rendu compte de ce qui m’arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Mar 18 Nov - 18:04

On découvre ce qu'il s'est passé progressivement et ca donne d'autant plus envie de lire la suite.
Un tout grand bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Sam 29 Nov - 18:07

Je suis vraiment désolée, mais je suis à présent dans l'impossibilité de mettre la suite, tout simplement parce que je viens de signer le contrat d'édition, et qu'une close m'interdit de diffuser mon ouvrage...
Je vous tiendrai au courant pour la sortie, mais si vous avez vraiment envie de savoir la suite, je m'arrangerai (mais dans ce cas demandez le moi pas mp).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Dim 30 Nov - 19:01

Ah d'accord. Ce n'est pas grave. Et avec quelle édition ton livre va-t-il paraitre ?
Nous sommes des privilégiés sur le forum ^^

Tiens nous au courant.

_________________
Asahi

N'hésitez pas à parler de ce forum autour de vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Dim 30 Nov - 23:52

Grâce à Publibook
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Mar 6 Jan - 20:49

Dans cinq semaines mon roman va enfin sortir. Il coûtera 10 euros (je sais pas si j'ai le droit de dire le prix, donc modifie mon post Asahi si ça ne te conviens pas), et vous pouvez le commander sur le site de Publibook ou par téléphone, ou chez votre libraire (en commande, sauf peut-être à Bordeaux ou je vais faire ma promo).
Voili merci pour votre soutien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Herm's

avatar

Féminin Nombre de messages : 182
Age : 26
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Mer 7 Jan - 11:57

Hey mais c'est excellent tout ça !!!

Moi je penses que je l'achèterais ! bon j'ai pas lu la, mais j'aime pas trop lire sur Ordinateur >.> et mon imprimante déconne mais je l'achèterais ! je le trouverais mouhahaha !

Félicitation en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amotouteunepersonnetouteunefille.blogspot.com/
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Mer 7 Jan - 21:17

Eh bien merci beaucoup!
Quand il sera vraiment sorti je vous le dirai!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Lun 26 Jan - 10:54

Je viens juste de voir que ton livre est disponible sur le site publibook. Je le commenderai ce soir ou demain.
Very Happy

_________________
Asahi

N'hésitez pas à parler de ce forum autour de vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Lun 26 Jan - 18:07

Merci beaucoup Asahi. J'espère qu'il te plaira!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Marie D

avatar

Féminin Nombre de messages : 105
Age : 32
Localisation : Dans une pile de bouquins, chez moi ou à la bibliothèque
Livre coup de coeur : Le Seigneur des Anneaux, les Thanatonautes (Bernard Werber), La Nuit des Temps (Barjavel)
Date d'inscription : 25/10/2008

MessageSujet: Re: Like a boy   Dim 1 Fév - 21:21

Voici la bande-annonce pour promouvoir mon livre:
http://www.dailymotion.com/video/x881er_like-a-boy-bandeannonce_creation
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Mer 4 Fév - 23:09

Très belle promotion pour ton livre. Dès qu'il me sera livré, je m'y plonge et pui j'en fais la promotion dans mon entourage !

_________________
Asahi

N'hésitez pas à parler de ce forum autour de vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Like a boy   Jeu 5 Fév - 20:28

Félicitation Marie ! Je vais l'acheter quand il sortira.
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Jeu 5 Fév - 21:58

Il est sortit Lucile, tu peux dès maintenant l'acheter sur le site publibook.com Wink

_________________
Asahi

N'hésitez pas à parler de ce forum autour de vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Like a boy   Jeu 5 Fév - 22:23

Je suis à la traine xD
Je vais regarder ça alors !
Revenir en haut Aller en bas
Herm's

avatar

Féminin Nombre de messages : 182
Age : 26
Date d'inscription : 20/11/2007

MessageSujet: Re: Like a boy   Ven 6 Fév - 18:38

Hey super !! j'avais lue les premiers pages qu'offrait Publibook et j'ai été complètement charmer !!

Mais déçu sa fini en couille page 18 !! il est ou le reste de la phrase ??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amotouteunepersonnetouteunefille.blogspot.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Like a boy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Like a boy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pages en or :: Plaisir d'écrire :: Romans-
Sauter vers: