Pages en or

Lire, ecrire, laissez parler vos sentiments.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Monde Imaginaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Le Monde Imaginaire   Jeu 1 Mai - 20:14

Voilà... C'est mon premier roman sur lequelle je bosse sérieusement... J'espère qu'il vous plaîra !



Chapitre 1 : Une rencontre inattendue

Un jeune homme marchait dans la rue déserte. Le crépuscule, de couleur orangée virant au rose, illuminait les pavés et les maisons. Le jeune garçon marchait tranquillement et n’était pas du tout pressée de rentrer chez lui. Il devinait déjà la scène que sa mère allait lui faire. Elle lui reprocherait l’heure tardive à laquelle il rentrait. Malgré ses 14 ans, sa mère voulait toujours savoir où il était, ce qu’il faisait et elle le sermonnait chaque fois qu’il rentrait un peu trop tard à son goût. Sa mère était très possessive et elle s’inquiétait de tout. Son père essayait bien de la calmer pour qu’elle le laisse un peu souffler mais c’était peine perdue. Il fallait toujours qu’elle s’occupe de tout. Le garçon commençait sérieusement à en avoir marre. Il se considérait comme suffisamment grand pour savoir ce qu’il devait faire. Une fois, il l’avait dit à sa mère et celle-ci avait rigolée. Elle avait répondu qu’un garçon qui n’arrête pas d’inventer des histoires plus farfelues les unes que les autres et qui s’imaginer des romans de fantaisies ne pouvait être un adulte. Cela avait mis Will dans une colère noire et il s’était enfermé dans sa chambre le reste de la soirée en ressassant ce que sa mère lui avait dit.
Mais Will aimait « s’inventer des romans de fantaisies », comme disait sa mère. Il s’imaginait des aventures dont il était le héros : courageux, fort, amusant, sage… Il adorait laisser son esprit vagabonder dans les continents mystérieux de l’imaginaire. « Ce n’est plus de ton âge ! » ne cessait de lui dire sa mère. Mais lui savait qu’il n’y avait pas d’âge pour les rêves. C’était une excuse que les adultes avaient trouvés pour expliquer leur disparition d’imagination. Will n’était pas dupe. Il adorait aussi lire des livres. Des bons gros livres pleins de suspenses, d’aventures, de quêtes, de rêves, d’imaginations, de fantastiques, de magies… Mais cela faisait maintenant un peu plus d’un an qu’il n’avait plus ouvert un livre ! Plus aucuns livres ne l’intéressaient. Il s’était rendu compte que toutes les histoires se ressemblaient étrangement comme si les auteurs se copiaient les uns les autres, ou qu’ils n’avaient plus assez d’imagination pour trouver de nouvelles aventures ! Alors, il avait arrêté de lire et avait commencé à écrire et à imaginer lui-même ces propres histoires. Sa tête était remplie d’idées.
Will était un jeune garçon d’un tempérament calme et rêveur. Il était ouvert à toutes sortes de choses. Suite à un livre qui lui avait énormément plut et qui parlait de l’art du judo, il avait demandé à sa mère de l’inscrire dans un club. Celle-ci fut ravie de sa proposition, s’imaginant déjà que son fils serait un peu moins occupé par ces livres et ces histoires si il faisait une activité. Hélas pour elle, même si son fils pratiquait du judo et qu’il adorait ce sport, il continuait ce que sa mère avait tant espérée qu’il cesserait. De plus, le judo avait un code moral qui lui correspondait très bien et que tout héros de livres ou de films possédaient : courage, honneur, modestie, amitié, contrôle de soi, respect, politesse et sincérité. Tel était le code moral du judo, dont Will s’inspirait pour ses héros d’histoires mais également pour lui.
Will était un beau jeune homme. Il aurait put sortir avec toutes les filles qu’ils connaissaient si il avait voulut. Toutes le trouvaient super mignon. C’est vrai que Will ne manquait pas de charme avec ses yeux verts pétillants de malice et de curiosité. Ses cheveux noirs en bataille qui lui arrivaient sur la nuque et dont quelques mèches tombaient sur les yeux lui donnaient un air rebelle. Il adorait ce style qui lui faisait penser à un personnage de film. Il était de taille moyenne, son visage était fin et très beau.
Alors que Will passait un coin de rue, il vit un drôle de nain de jardin posait sur un muret en face de lui. Intrigué pas ce petit nain, il alla voir de plus près à quoi il ressemblait. Lorsqu’il arriva face à lui, il fut surprit par son aspect. D’habitudes, les nains de jardins ont de petits bonnets rouges, ils ont un sourire bête et ont leur « peau » rose. Alors que celui-ci avec un bonnet vert avec des pics sur une tête qui semblait chauve, il possédait un nez étonnement pointu ainsi que de longues oreilles pointues elles aussi et de petites rides étaient éparpillées un peu partout sur son visage. Il était vêtu d’un haut jaune sale qui paraissait trop petit pour lui. Il ne couvrait pas entièrement son ventre et ses manches s’arrêtaient un peu après ses coudes. Son pantalon était brun et on aurait dit qu’il y avait de la terre collée dessus. Il lui arrivait au-dessus des chevilles et laissait voir de petits pieds nus aux ongles sales et pleins de terre. Mais le plus étonnent n’était pas son accoutrement pour le moins étrange mais la couleur de sa peau ! Elle ressemblait en tout point à la surface d’une planche de bois ! Même couleur, même trait ondulé… Will avait l’impression que le petit être vivait. Il avait l’air vivant ! Au fond de ses yeux, Will croyait voir une étincelle de vie. « Ce n’est pas possible ! » pensa-t-il en fixant le nain. « Mon imagination doit me jouer des tours… » A peine avait-il finit de penser à cette phrase, qu’il vit les yeux du nain clignaient. Will fit un bond en arrière. Il vit la bouche du nain s’ouvrir et dire :
- Taga Tlwentie Mida ?
- Tu… Vous… parlez ! s’écria Will.
- Ah ! Cette langue ! Bien sûr que je parle ! , répondit le nain d’un ton bourru. Tu croyais quoi ? Que j’aillais miauler ou aboyer peut-être.
- N-non… murmura Will qui ne croyait pas ce qu’il voyait. Mais…qui êtes-vous ?
- Qui je suis n’est pas important ! Pour l’instant, la seule chose qui compte c’est que tu dois venir avec moi.
- Avec vous ? Pourquoi faire ? Ou ça ? demanda Will emplit de curiosité.
- On part dans le Monde Imaginaire !
- Le…le Monde Imaginaire ? répéta Will ne croyant pas ce qu’il entendait. Mais… ça n’existe pas… Enfin...
- Il n’existe pas et pourtant tu n’arrêtes pas de t’imaginer un tel monde et d’espérer qu’il existe !
- Mais… Comment savez-vous que…
- Ca n’a pas d’importance ! Alors tu veux y aller oui ou non ? pressa le nain.
- Y aller ? Euh… Oui… dit Will, la curiosité l’emportant sur la prudence.
- Bien ! Ferme les yeux ! Et tu les ouvriras dès que je te l’ordonnerai, compris ? Pas avant, ni après !
- Pourquoi ? demanda Will.
- Parce que sinon, tu risquerais de te perdre dans le néant… Un endroit où tu n’es ni vivant ni mort et ou tu te sens bien sans l’être vraiment… Allez ferme les yeux maintenant !
Sur ces paroles peu rassurantes, Will ferma les yeux avides de voir ce qui allait se passer. Tout d’abord, rien ne se passa et Will fut tenté d’ouvrir les yeux. Mais il se rappela les paroles du nain. Alors il les laissa fermés. Soudain, il la voix du nain retentit. Il prononçait des mots bizarres. « Sûrement une autre langue ! Celle de ce Monde Imaginaire » pensa Will. Il écouta ce que le nain disait et qui ressemblait à une incantation :
« Wat flwick, wat etiel !
Portica viou aliavel !
Ouvre ton coeur, ouvre ton esprit !
Et les portes s’ouvriront aussi ! »
Puis, d’un coup, Will sentit son corps attirait vers l’arrière. Son cœur sembla descendre dans ses talons. Puis il ne sentit plus rien comme si il n’avait plus de corps. Et il vit des images défilaient dans son esprit. D’abord une gigantesque forêt aux arbres noirs où même le soleil était obscurci. Puis il vit une gigantesque chute d’eau où un cheval blanc était en train de boire. Mais était-ce vraiment un cheval ? Will distinguait un objet sur son front…Mais il n’eut pas le temps de réfléchir plus longtemps car une nouvelle image chassa celle du cheval. Celle-ci montrait de tout petits êtres autour d’un feu… Les images s’accélérèrent et Will ne distingua plus que des taches de couleurs.
Puis, d’un coup, plus rien…le vide. Will sursauta lorsqu’il entendit une voix. Il se força à écouter car il aurait pu rester comme ça tout le temps. Il reconnut la voix du nain mais il ne comprenait pas ce qu’il disait. C’était comme si le nain était loin de lui. Il essayait de le comprendre de toutes ces forces. Et plus il comprenait les mots du nain- lettre par lettre- plus le vide se dissipait, comme un brouillard.
Enfin, il comprit ce que le nain lui disait. « Ouvre les yeux ! Ouvre les yeux ! » Alors, Will s’arracha à ce vide et ouvrit les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Ven 2 Mai - 16:55

C'est bien ! J'aime bien cra tu ne traine pas avec des descriptions inutiles, ca va assez vite et l'action ne tarde pas.

Tu as juste quelques petits problèmes avec les "é" et les "ait"....

Continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Ven 2 Mai - 19:21

Merci !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Sam 3 Mai - 11:59

J'aime bien, c'est agréable à lire =)
J'ai vraiment hâte de voir la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Sam 3 Mai - 12:08

Merci...^^ Je suis contente que ça vous plaise !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Sam 3 Mai - 18:54

Moi j'aime vraiment beaucoup, j'attends la suite avec impatience
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Sam 3 Mai - 20:44

Merci...Embarassed Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 12:25

Est-ce que tu as déjà écrit la suite?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 12:28

En faite, j'ai déjà commencée à écrire le chapitre 8 mais je suis en train de réecrire mes premiers chapitres parce qu'ils étaient pas terribles... Je posterais le 2 dès que j'aurais finis de le réecrire (il est presque finit...^^)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 12:51

Voilà le chapitre 2 !^^

Chapitre 2 : Un autre monde

La première chose que Will vit, fut le nain devant lui. Il était plus grand que tout à l’heure ! Maintenant il lui arrivait en dessous de la poitrine tandis qu’avant, si il n’avait pas était sur le muret, il lui serait arrivé aux genoux. En fait, il ne ressemblait plus à un nain de jardin mais juste à un nain ou peut-être un lutin. Derrière lui se trouvait une forêt magnifique avec de gigantesques arbres. Leurs feuilles étaient de toutes les couleurs : jaune, orange, rouge, bleu, mauve, violet… Ca ressemblait plus à un arc-en-ciel qu’à une forêt. L’herbe était d’un vert tendre et paressait très douce. Le soleil était haut dans le ciel et éclairait ce magnifique paysage. Will était fasciné.
Lorsqu’il regarda à nouveau le nain, il n’était plus devant lui mais se dirigeait vers la forêt ! Will attendit, hébété par ce brusque changement d’environnement. Le nain se retourna, regarda Will qui n’avait pas bougé et leva les yeux vers le ciel. Il marmonna quelque chose dans sa barbe puis lui lança :
- Tu contes rester ici encore longtemps ? Bouge-toi un peu et suis moi !
- Mais ou allons-nous encore ?! demanda Will qui malgré son émerveillement, commencé à paniquer.
- Je t’emmène dans mon village.
- Votre village ? Mais…
Le nain ne lui laissa pas le temps de finir sa phrase. « Viens ! » lui répondit-il d’un ton sec. Puis il se dirigea vers les arbres de la forêt sans plus de cérémonie. Pourtant, Will ne bougea pas. Il se demandait ce qu’il convenait de faire. Il avait toujours rêvé d’un autre monde sans jamais vraiment y croire. Le seul monde dont il voulait bien reconnaître l’existence était l’imaginaire. Mais là… C’était loin d’être de l’imagination. A moins qu’il soit en train de rêver. « Oui, c’est ça…, pensa Will, je suis en train de rêver… » Mais la brise qui soufflait doucement sur lui, ainsi que la chaleur du soleil paraissaient tellement vrai ! Ce pouvait-il… qu’enfin de compte ce ne soit pas un rêve ?
Perdu dans ses pensées, Will sursauta lorsqu’il entendit à nouveau la voix du nain qui lui gueulé « Tu viens ?! ». Alors Will décida de ne plus réfléchir –du moins pour l’instant- et de suivre ce petit être qui semblait s’impatienter. Il le rejoignit juste derrière l’orée de la forêt. Lorsque le nain le vit arriver, il repartit d’un pas énergique. Malgré sa petite taille, le compagnon de Will marchait très vite et le garçon dû presque courir pour pouvoir rester derrière le nain. Mais au bout de quelques minutes, celui-ci sembla se fatiguer et ralenti l’allure ce qui permit à Will de se mettre à son niveau. Il brûlait d’envie de poser des questions mais lorsqu’il s’apprêtai à poser la première qui lui vint à l’esprit, le nain le devança et lui dit : « On arrive près de mon village. Tu vas rencontrer le chef. Tu devras le saluer. Mais pas n’importe comment ! Tu devras dire “Bontouoo Ciao” et tu feras ce petit mouvement de tête comme ça, dit-il en baissant la tête penchée vers la gauche pour finalement la remettre droite. Tu as compris ? demanda-t-il.
Will acquiesça, la gorge sèche et nouait. Il se demandait ce qui pourrait lui arriver si jamais il saluait mal le chef. Mais, là encore, il fut interrompu dans ses pensées. Non pas par le nain, qui continuait à marcher devant mais par le spectacle époustouflant devant eux. De petites maisonnettes rondes se trouvaient entre les espaces des arbres. De là où il était, Will ne distinguait pas en quoi elles étaient faîtes mais tout ce qu’il savait, c’est qu’elles étaient colorées ! Très colorées même ! Elles avaient les même couleurs que les feuilles des arbres ce qui les intégraient parfaitement dans le décor. C’était vraiment magnifique. Will en était bouche bée.
Lui et son compagnon arrivèrent enfin à l’entrer du village. Le nain entra dans le chemin qui semblait matérialiser par les maisonnettes, précédé de Will qui regardait tout autour de lui. A présent qu’il était entré dans le village, il voyait que les maisons étaient faites de terre et que des feuilles d’arbres multicolores étaient « incrustées » dans les murs. Les portes étaient arrondies et épousées parfaitement la forme des maisons. Chacune des portes étaient d’un bois différents et, sur chacune d’elles étaient gravés dans les coins du haut les feuilles, dans les coins du bas les fruits et au milieu l’arbre avec laquelle la porte avait été fabriquée. Ainsi sur une porte en châtaigner était gravé dans les coins du haut, les feuilles de l’arbre, dans les coins du bas était dessiné son fruit, des châtaignes et au milieu de la porte, trônait un magnifique dessin de châtaigner sculptait dans le bois.
Lorsqu’ils entrèrent dans le village, ils virent quelques nains marchaient le long du chemin. En voyant les nouveaux venus, et plus particulièrement Will, ceux-ci se précipitèrent presque tous en même temps pour les voir. Le compagnon du garçon grogna de mécontentement quand il vit la foule se précipiter sur eux. Will, lui, en était émerveillé. Des dizaines de nains se trouvaient autour de lui, lui souriant, le regardant d’un air avide et curieux. Will les observa chacun minutieusement, du coin de l’œil, pour ne pas paraître impoli. Il distingua tout de suite les plus jeunes. C’étaient ceux qui étaient les moins ridés, les plus excités – si c’était possible compte tenu de l’agitation et de l’excitation totale qui régnait –leur peau était beaucoup plus clair que celles des adultes et ils formaient un petit groupe distinct de celui-ci des adultes qui, eux, étaient tous mélangés sans distinction d’âges. Certains avaient la peau extrêmement ridée et d’un brun foncé tandis que d’autres ressemblaient au compagnon de Will. Quelques rides et une peau brune de la couleur d’une planche. Will en conclut que ceux à la peau foncée étaient les plus vieux. Ils marchèrent ainsi quelques minutes, qui avaient parues des heures à Will qui détestait être le centre d’attention, avant que la foule ne commence à se disperser


Quand ils se trouvèrent devant une massive petite porte en chêne, Will sut immédiatement où ils se trouvaient. Il n’y avait pas de doute possible. Ils étaient arrivés devant la demeure du chef ! Will sentit son estomac se retourner et ses entrailles se levées comme un serpent à l’affût. Son compagnon l’invita à entrer d’un signe de tête.
« Tu ne viens pas avec moi ? demanda Will inquiet.
- Non. Le chef veut te voir TOI pas moi, répondit le nain. »

Will ferma les yeux et respira à fond pour retrouver son calme. Que pouvait-il craindre d’un nain après tout ? se dit-il pour se rassurer. Et il poussa la porte de chêne.
Pour passer la porte, il dut se baisser. De l’autre côté de celle-ci, il put à nouveau se redresser de toute sa hauteur. Lorsqu’il ferma la porte derrière lui et qu’il se retourna, toujours avec son nœud à l’estomac, il vit, au beau milieu de la pièce, un petit trône en bois de chêne et un nain dessus. Il s’approcha et refit les mêmes geste et redit les mêmes paroles que son compagnon lui avait montrer. Puis il attendit, un silence s’installant dans la pièce. Le chef regardait Will avec une insistance soutenue, ce qui ne faisait qu’accentuer le malaise et la peur de Will. Au bout de quelques minutes, le nain acquiesça et lui sourit. Will se détendit un peu. Mais le silence persistait. Alors, le vieux nain parla :
« Tu parles cette langue n’est-ce pas ?
- Oui, répondit Will qui fut étonné que sa voix ne tremble pas.
- Bien, bien… Comment t’appelles-tu ?
- Will.
- Bien Will… Cette nuit, tu dormiras au village. Demain, tu devras te lever à l’aube pour te rendre chez la Simâne. Tu partiras…
- La quoi ? ne put s’empêcher de demander Will.
- La Simâne. Je disais donc que tu partiras avec Glindwick Gorguay, celui qui t’a amené ici.
- Mais pourquoi m’avez-vous amenez ici ? demanda Will abandonnant toutes formes de prudence. Est-ce que… Est-ce que je rêve ? »
Le chef des nains soupira et regarda Will d’un air mélancolique et malicieux à la fois.
« Je ne peux, hélas, répondre à aucune de tes questions. Je devine que tu t’en poses encore un bon nombre d’autres… Mais seule la Simâne pourra y répondre. Je suis désolé. Maintenant, il faut que tu ailles te reposer. Envoie-moi Glindwick. Il faut que je lui parle. Attend-le devant la porte, tu dormiras chez lui. »
Will acquiesça et sortie pour rejoindre Glindwick. Celui-ci l’attendait devant la porte en sautillant d’un pied sur l’autre. Lorsqu’il vit Will sortir de la maisonnette, il se précipita vers lui et lui demanda :
« Alors ? Comment ça c’est passé ?
- Euh… Will ne savait pas quoi répondre. Après tout, il n’avait rien appris de plus en allant voir se chef. Tout ce qu’il savait c’est qu’il devait aller voir une Simâne –qu’est ce que c’était ce truc !-.
-Il veut te voir ! répondit Will.
- M-me voir ? demanda le nain étonné et tout à coup inquiet.
- Oui !
- Bon j’y vais.
- Il m’a dit de t’attendre car je dormirai, apparemment, chez toi.
- Ah bon ? grogna le nain. Bien. Attend-moi alors. » Et il entra dans la maison du chef.
Will s’assit à côté de la porte et réfléchit. Il se sentait perdu dans cet endroit et avait l’impression de n’être qu’un simple pantin. Il ne pouvait rien décider seul et il devait se fier à ses petites créatures. Will avait peur et il ne savait pas quoi faire. Que faisait ses parents en ce moment ? S’inquiétaient-ils de la disparition de leur fils ? Avaient-ils appelés la police ? Même si c’était le cas, il ne le retrouverait jamais, ici ! Et pourquoi l’avait-t-on amené dans ce monde ? Pourquoi lui ? Est-ce qu’il rentrerait chez lui ? Quand ?
Will se posait tant de questions. Mais il ne trouvait de réponses à aucunes ! Soudain, la porte s’ouvrit et Glindwick en sortit, l’air sombre.


Dernière édition par Alea le Dim 4 Mai - 16:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 13:16

J'aime bien, vraiment, surtout qu'à chaque chapitre tu arrives à terminer par une intrigue et, en tout cas avec moi, ça donne vraiment envie de continuer! Par contre il y a plusieurs fautes d'orthographe qui rendent la lecture un peu moins agréable mais mais c'est toujours très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 13:23

Merci !!!! Désolée pour les fautes d'orthographes...^^ Embarassed Pour l'intrigue à chaque fin de chapitre, c'est ce que j'essaie de faire à chaque fois !! Chaque chapitre, je laisse un peu de suspense pour donner envie de lire la luite aux lecteurs !! Je suis contente que tu l'ai remarquée et que ça fonctionne !!^^ Parfois, je suis pas toujours sûr de m'arrêter au bon endroit... Encore merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 13:54

De rien^^, en tout cas si tu as la suite n'hésite pas à la poster Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 16:11

Je dois d'abord la réecrire...^^ Mais dès que ce sera fait, je la posterai directment ! Promis !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Dim 4 Mai - 16:28

Désolée je n'avais pas vu ton post de ce matin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 6:45

Moi aussi j'aime beaucoup, c'est bien de laisser du suspense à la fin, ça donne envie de voir la suite.
Pour els fautes, tu peux taper ton texte sur word, et utiliser la "correction orthographique et gramaticale"
c'est ce que je fais moi ^^
Revenir en haut Aller en bas
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 12:34

Ben c'est ce que je fais aussi... scratch Mais apparemment, il ne corrige pas toutes les fautes...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 12:40

Oui parce qu'en fait tant que l'orthographe du mot existe il te compte bon, par exemple, je sais pu trop où j'ai vu quelque chose comme son estomac était serré et nouait. Tu as conjuguait nouait à l'imparfait alors que ça devait être un adjectif, mais word connaît cette utilisation du mot donc il ne fait rien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 15:39

Je mets le prochain chapitre...^^ Il n'est pas encore finit alors j'éditerais pour mettre la suite...

Chapitre 3 : Le départ

Le lendemain matin, un rayon de soleil tomba sur les yeux fermés de Will et le réveilla. Il se leva et repensa à la veille. Le village des nains avait organisé une petite fête en son honneur. Pourquoi ? Will n’en savait rien. En tout cas, ils avaient tous eus l’air heureux de le voir et ont tous voulu lui serrer la main. Il avait donc serré de nombreuses mains plus ou moins ridées aux couleurs de l’écorce. Une fois qu’il eut finit, les nains allèrent se servir à manger sur un buffet tout en parlant et en riant. Will, lui, était resté planté là où il était jusqu’à ce que Glindwick Gorguay vienne lui dire :

« Viens ! On ferait mieux d’aller se coucher ! Demain, on doit se lever à l'aube. »

Will avait acquiescé et avait suivit le nain. Il tombait de fatigue et ne pouvait plus réfléchir à ce qui lui arrivait. Ils étaient arrivés devant une petite maisonnette, tapissée de feuilles bleues clair, et Glindwick avait poussé la porte pour laisser passer Will. Il fut étonné par la pauvreté de l’ameublement. La maison ne comportait qu’une seule pièce circulaire et ne possédait qu’un tout petit lit à l’opposé de la porte, une petite armoire à sa droite, un buffet à sa gauche et vers le centre de la pièce, une minuscule table avec une seule chaise. Le nain, qui était entré derrière Will, lui avait montré une couverture sur le sol et lui avait dit :

« Tu dormiras par terre avec cette couverture. Tu ne peux pas aller sur le lit ! Tu es trop grand ! Demain, je viendrais te chercher pour partir ! »

Le nain s’était retourné et s’était dirigé vers la porte. Il avait semblé hésiter devant celle-ci puis avait lancé, d’une voix incertaine et un peu bourru « Bonne nuit ! ». Puis il était sortit en trombe de la maison. Will, épuisé, avait prit la couverture, s’était installé le plus confortablement possible sur le sol de terre dur et s’était endormit presque immédiatement.

Maintenant qu’il était réveillé, il réfléchissait, assis sur sa couverture. Il récapitula ce qui venait de lui arriver. « Je me suis approché d’un nain de jardin, celui-ci était vivant et m’a parlé. Il m’a emmené dans ce… cet autre monde où j’y ai rencontré son chef qui m’a dit que je devais aller voir un Simâne ou je sais pas trop quoi. Et maintenant, je me retrouve là, à réfléchir comme un idiot et ne sachant pas quoi faire ! Et mes parents ? Que font-ils ? Ils ont dû remarquer ma disparition maintenant ! A moins que je sois en train de rêver ! Ca expliquerait tout ! » Will se perdit dans ses pensées.

Soudain, la porte s’ouvrit et il vit apparaître Glindwick dans l’embrasure de la porte. Il portait quelque chose de beige et brun dans ses mains. Il s’approcha et salua Will :

« Bonjour !

- Bonjour, répondit l’intéressé.

- Nous allons bientôt partir. Mais avant tu dois changer de vêtements.

- Pourquoi ? s’étonna Will. »

Le nain soupira et leva les yeux. Il marmonna quelque chose dans sa barbe comme lorsqu’il avait attendu Will à la lisière de la forêt et lui répondit :

« Tu ne crois pas que tu vas attirer l’attention avec ton accoutrement bizarre ?! Au cas où tu ne le saurais pas, bien sûr que tu ne le sais pas d’ailleurs, on ne s’habille pas avec des habits aussi grotesque que les tiens dans le Monde Imaginaire ! »

Will ne répondit rien. Le nain lui tendit les vêtements, lui dit de sortir dès qu’il serait près et partit sans un mot. Will regarda ses nouveaux vêtements puisque, apparemment, il n’avait pas le choix. Il se déshabilla et enfila un haut beige, assez près du corps avec des manches trois-quarts, un pantalon brun, fin et plutôt grand vers le bas qui lui cachait ses baskets. Ses vêtements semblaient être fait de la même matière que ceux du nain. Il n’y avait pas de chaussures. Will en conclut qu’il devait garder ses baskets et que s’était pour cacher celles-ci que son pantalon se terminait en patte d’éléphant. Il plia sa couverture et ses anciens vêtements en pensant à sa mère qui ne cessait de râler parce qu’il pliait mal ses habits. Il les posa soigneusement sur le lit et sortit.
La lumière du jour l’éblouit un instant. Juste le temps pour Glindwick de le voir sortir et de se diriger vers lui. Il le toisa de haut en bas. Semblant satisfait, il dit à Will que le chef les attendait à la sortie du village pour leur dire au revoir. Ils marchèrent donc en direction de la sortie, calmement et sans parler.

Le chef les attendait bien à l’endroit indiquer. Il regarda Will, les yeux embués de larmes. « Pourquoi ? » se demanda Will. Le chef des nains le regarda dans les yeux et lui dit :

- Vous allez partir voir la Simâne ! Mais je voulais te revoir et te dire au revoir une dernière fois avant que tu ne partes, dit-il la voie emplit de larmes en regardant Will.

- Que vais-je faire chez la Simâne ? Quand est-ce que je rentrerais chez moi ? demanda Will.

- Je… je ne peux pas te répondre… La Simâne répondra à ces questions…

- Bien… répondit Will déçut.

- Allez-y maintenant ! Je ne veux pas te retarder dans ta tâche !

- Ma tâche ?

- Il faut partir maintenant, répondit le nain soudain mal à l’aise. Seule la Simâne peut répondre à tes questions. Et puis, un long chemin vous attend ! Au revoir.

- Au revoir » répondit Will qui se poser de plus en plus de questions !


Qu’est ce que cela pouvait bien signifier ?! Glindwick lui fit signe de le suivre et Will marcha à sa suite. Il fut une fois encore très étonné de la vitesse à laquelle avancée le nain malgré sa petite taille. Il devait faire de très grandes enjambées pour pouvoir rester à son niveau. Tout en marchant, Will se demandait ce qui s’était passé et ce qui allait se passer. Il avait encore du mal à digérer le fait qu’il soit dans un autre monde, ignoré du sien et ce qu’il faisait ici. Ses parents avaient-ils remarqués sa disparition ? Oui, sûrement. Ca faisait plus de vingt-quatre heures qu’il était ici. Ses parents avaient dus appeler la police, s’inquiétant de ne pas le voir rentrer pour la nuit. Comme il lui manqué. Will fut très surpris de ses sentiments. Lui qui avait toujours voulu que sa mère lui lâche la grappe, se retrouver désormais totalement seul et dans un monde inconnu en plus ! Pourquoi l’avait-on amené ici ? Quand rentrerait-il chez lui ? Rentrerait-il un jour ? Toutes ses questions sans réponses ne firent qu’angoisser Will davantage. Il venait de se rendre réellement compte de sa situation comme si il immergé d’un brouillard.

Perdu dans ses pensées, Will n’avait pas fait attention au magnifique paysage qui l’entourait, composé essentiellement d’arbres, de prairies et de rivières éclairées par un soleil qui brillait de tous ses feux. Il ne vit pas non plus les nombreux êtres vivants de la forêt, telle une biche allant s’abreuver. Il ne prit réellement conscience de la beauté de la nature que lorsque son compagnon décida se s’arrêter à l’ombre d’un peuplier, près d’une rivière, afin de se reposer et de s’abreuver. Le garçon fut émerveillé par tant de simplicité, de naturelle et de beauté. Jamais il n’avait vu de forêt aussi belle que celle-ci. Tout ce qui composé la forêt, semblé en parfaite harmonie. Le vent dans les branchages était doux et procurait un air frais et renouvelé à la forêt et ses habitants. Les feuilles des arbres filtraient les rayons du soleil de façon à laisser pénétrer la lumière du soleil sans sa chaleur étouffante. Les arbres semblaient être plantés à des endroits bien précis et un peu n’importe où en même temps. La rivière produisait un son apaisant. Le chant de quelques oiseaux invisibles résonnait comme l’écho d’une mélodie envoûtante. W

Pendent que le nain allait boire à la rivière, Will s’assit le dos contre le chêne et ferma les yeux. Il ne voulait plus réléchir. Il tomba dans une espèce de demi-sommeil, lorsque la voix grave du nain vint le réveiller :

- Ma parole ! Il n’est pas l’heure de dormir ! Ils nous restent encore un bon bout avant d’arriver sur le territoire de la Simâne. Hop ! Réveille toi !

Will entrouvrit les yeux.

- Va donc boire un coup ! dit le nain. Et après on repart.

Will soupira. Il se leva et se dirigea vers la rivière. Il dirigea ses mains vers l’eau fraîche et bu goulûment. Il ne s’était pas aperçu de sa soif mais le contact avec l’eau lui fit prendre conscience de la sécheresse de sa gorge. Après s’être déshydraté, il essuya ses lèvres avec ses bras. Il demanda d’une voix rendue rauque par le silence prolongé de sa marche :

- Je ne sais toujours pas ce qu’est une Simâne.

- Tu veux savoir ce que c’est ? gronda le nain. On ne dit pas ce que c’est mais qui c’est !

- Désolé… Je ne savais pas…

- Une Simâne est une très ancienne licorne. Une licorne de plus de 800 ans.

- 800 ans ?! s’exclama Will. Une licorne peut vire jusqu’à quel âge ?

- Jusqu’à 1200 ans selon les individues.

- Waw ! ne put s’empêcher Will.

- Comme tu dis ! Bon, maintenant il faut repartir où nous n’arriverons jamais ! bougonna Glindwick.

Le nain partit sans le regarder, une fois de plus. Will le suivit en soupirant. Décidément, ce nain n’était pas le meilleur compagnon de voyage ! Ils restèrent le long de la rivière. Will était plus attentif au paysage. Là, il admirait un immense arbre dont les feuilles était d’un blanc nacré avec de fins très d’or dessus. Il était vraiment splendide et majestueux. Ici, il vit un drôle d’éclat qui l’éblouit. Il s’agissait d’une sorte de grande libellule aux ailes miroitantes sous les rayons du soleil.

Au bout d’une bonne après-midi de marche, Will vit s’étendre devant lui un magnifique plaine à l’herbe aussi verte, douce et tendre que celle de son arrivé. Le nain s’arrêta brusquement à l’orée de la forêt et Will, surpris par cet arrêt brusque, lui rentra dedans.

- Tu peux pas faire attention ! grogna le nain.

- Désolé…

Le nain marmonna quelque chose dans sa barbe mais ne se retourna pas vers Will. Il fixait des yeux la plaine devant lui. Will le regardait, étonné et lui demanda :

- Excusez-moi, mais… Que regardez-vous comme ça ?

- Regarde !

Le nain montra du doigt un endroit de l’étendue d’herbe. Will suivit la direction que lui montrait le nain et vit une forme blanche au loin, qui se déplaçait rapidement.

- Qu’est ce que c’est ? demanda Will. On dirait… un cheval… un cheval au galop !

Le nain préféra ne pas répondre. Will regardait la forme s’approcher et la distinguait de mieux en mieux. L’animal ne semblait même pas toucher le sol. Il avançait vite et donnait l’impression de voler au dessus du sol. Il s’aperçut alors qu’il ne s’agissait pas d’un cheval… Mais d’une licorne. Non pas une licorne comme les décrivait les légendes, d’une blancheur immaculée avec une grande et belle corne en or. Celle-ci avait un magnifique pelage gris souris et sa corne était… Will ferma les yeux et les rouvrit, croyant rêver. Mais il ne rêvait pas ! La corne de l’animal était belle et bien verte ! D’un vert extrêmement foncé. Lorsqu’elle arriva à quelques mètres d’eux, elle s’arrêta et les regarda. La tête haute, les naseaux dilatés, les oreilles aux aguets, la queue et la crinière volant à la guise du vent la licorne les dévisageait droite et fière. A première vu, elle paraissait fine et fragile mais après l’avoir scrutée avec attention, Will comprit que sa fragilité n’était qu’une apparence. Au bout de quelques minutes, Will vit que sa corne s’éclaircissait pour devenir d’un vert clair et pure. Puis elle s’approcha d’eux d’un pas lent et gracieux en continuant de les fixer.


Dernière édition par Alea le Jeu 12 Juin - 21:27, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 16:04

C'est toujours aussi bien, j'attends la suite du chapitre!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 16:14

Merci...^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
nao

avatar

Féminin Nombre de messages : 47
Age : 21
Localisation : Quelque part dans mon petit coin de paradis...
Date d'inscription : 13/04/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 18:24

Une question: là y a pas tout le chapitre?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://desboulesdepoils.forums-actifs.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Jeu 8 Mai - 18:57

J'aime beaucoup Very Happy

Et puis,je répète ce que je t'avais dit sur un autre texte,tu as un très bon style. Les descriptions sont bien menées, intercalées avec du récit pour ne pas être trop ennuyeuses et c'est vivant pour qu'on voit nettement la scène ... bravo !

Par contre,ce qui m'a un peu gênée au départ, c'est que la proposition du nain arrive vraiment abruptement. alors,vu le contexte, c'est assez logique mais personnellement, même si je suis un peu dans le même cas que Will en ayant toujours voulu connaître un autre monde, si un nain de jardin parlant me propose de changer de réalité, je crois que je réfléchirais à deux fois avant de dire oui ^^ et même j'insisterais pour avoir au moins quelques réponses principales.
Alors je comprends que ça serve ton histoire (voire parce que ton héros est jeune) mais il faudrait peut-être reprendre ça pour le rendre un peu plus vraisemblable. a mon avis,tu n'as pas grand chose à changer en plus. juste quelques détails.

Par contre, j'ai bien aimé le fait que tu décrives sa frustration à l'idée que sa mère ne le laisse pas faire ce qu'il veut. A 14 ans,bien digne d'un adolescent (oui oui,j'en suis passée par là aussi xD)

Bref,contenu très sympa, histoire prenante, style bon ... ai-je besoin de préciser que j'attends la suite ? Wink
Revenir en haut Aller en bas
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Ven 9 Mai - 21:31

Merci, merci beaucoup !!!!!!!!!!!!!!^^ Tout le monde !! Ca fait vraiment plaisir !!^^
nao => Non; le chapitre n'est pas finit...^^ Il y aura une suite... dès qu'elle sera écrite...^^
Morrigan => Ce que tu as dit me touche beaucoup... Merci... Oui tu as raison... Will accepte un peu trop facilement... J'avais déjà ce problème mais en pire avant la réecriture !^^ Je vais essayer de modifier... Même si je n'ai pas trop d'idées pour l'instant !^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   Sam 10 Mai - 4:56

Je suis d'accord avec Morrigan, il accepte la propostion du nain un peu trop rapidement, d'un autre côté ce n'est pas facile d'écrire ce passage.
Je trouve que tu te débrouille vraiment bien.
Pas besoin de rajouter que j'attends la suite avec impatience ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Monde Imaginaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Monde Imaginaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un monde imaginaire
» Monde imaginaire
» Le monde imaginaire de Martin
» "Auteur" de la fabrique à histoire du monde imaginaire
» Le monde imaginaire des lutins

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pages en or :: Plaisir d'écrire :: Romans-
Sauter vers: