Pages en or

Lire, ecrire, laissez parler vos sentiments.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 mes textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: mes textes   Sam 1 Mar - 4:31

ici je publie un de mes textes, si ça vous intérrèsse j'en mettrai d'autres par la suite ^^

Celui là est assez sombre:

Une Folie. Voilà ce que je suis. Aberration présente en chaque homme, je pervertis leur âme, répandant mon venin jusqu’au plus profond de leur cœur, les aveuglant entièrement et les poussant toujours plus loin dans leur œuvre d’éternelle destruction. Et pourtant ils continuent à m’ignorer, préférant persévérer dans leur obstination, ils foncent droit dans le mur. Avec moi l’humanité vit ses derniers instants d’agonie.
Je contrôle les hommes, je les manipule tels des pauvres pantins, les jetant tous l’un après l’autre dans l’abîme de la Folie. Je me glisse jusqu’à leur conscience tourmentée et répand doucement mon poison à l’intérieur de leurs veines.
Plus de pouvoir, plus d’argent, voilà ce que je leur souffle à l’oreille. Plus de souffrances, de guerres et de destruction.
Je les pousse à l’égoïsme, la cupidité, j’efface en eux toute parcelle de pitié jusqu’à les changer en êtres au cœur de pierre. Je teinte leur cœur de cruauté, de violence et de haine, je monte les peuples les uns contre les autres et les regarde s’entretuer et souiller la terre de leur propre sang.
Les hommes courent à l’auto-destruction et quand ils s’en rendront compte se sera trop tard. Ancrée trop profondément en eux je ne suis pas prête de m’en aller et puis, les hommes sont tellement faibles... Ils ont beaux se croire supérieurs, mais sont en fait prisonniers de leur propre aveuglement. Leur propre folie.
Tout pour le pouvoir, tout pour l’argent. Oui, avec moi l’homme court à sa propre perte. Oui je suis bien une folie, moi, la Bêtise humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Sam 1 Mar - 20:27

c'est super bien écrit !
J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Dim 2 Mar - 5:35

J'aime beaucoup moi aussi, bravo! =)
Tu as du talent ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Dim 9 Mar - 6:36

merci ^^
c'était la première fois que j'écrivais un texte de ce genre je ne savais pas trop ce que ça allait donner ^^

en voilà un autre, c'était pour une gallerie de textes, il fallait en écrire un sur le rire:

Dans le dortoir lugubre et sale, aux murs de béton poussiéreux de l'orphelinat, les enfants se serraient les uns contre les autres sur leurs matelas trop petits. Comme chaque soir ils se retrouvaient seuls, les courants d'air froid les faisant frissonner, ils tentaient en vain d'oublier leur triste condition. La plupart avaient été ramassés dans les rues, à la pelle, comme cela se fait souvent dans les quartiers pauvres. Au moins ils étaient nourris et avaient un toit...
Mais à part cela ils n'avaient rien ni personne, à part eux-même, ni famille, ni amis pour pleurer leur disparition ; et pour les gérants de l'orphelinat ils n'étaient qu'une bouche à nourrir de plus. Cet endroit était même une prison pour eux avec ses quatre murs gris et les fenêtres grillagées qui les cloisonnaient nuit et jour. Jamais personne ne voulait de ces mômes sales, débraillés et maigres, au regard fade ayant perdu toute trace de vie. Des misérables de l'ombre, oubliés de tous, voilà ce qu'ils étaient. Dans le dortoir on entendait parfois un enfant tousser ou gémir et en tendant bien l'oreille on pouvait saisir quelques bruits de sanglots étouffés. Ils n'étaient plus que des pantins, des êtres sans vie, à qui on avait ôté la part d'innocence qui leur restait, et ne se laissant plus que porter par la noirceur de leur condition.
Soudain ils entendirent un son très faible, jusqu'à présent inconnu à leurs oreilles. Par curiosité certains enfants se relevèrent pour découvrir l'origine de ce bruit et découvrirent dans un coin une petite fille qui... en fait ils ne savaient pas réellement ce qu'elle faisait. Elle tentait d'étirer sa bouche en une sorte de grimace et soulevait sa poitrine en de petits sons saccadés. Les enfants l'observèrent étonnés mais finirent vite par se lasser de son étrange manège quand le son se changea... en rire. Oui, la petite riait. D'abord faiblement, ne sachant pas trop comment s'y prendre, puis son rire prit de l'ampleur, devint plus sûr, plus franc, jusqu'à qu'elle se mette à rire de bon cœur, d'un rire haut et clair. Tel un aveugle découvrant la lumière, elle ressentait pour la première fois le bonheur. Dans la pièce certains enfants se mirent à sourire, maladroitement, puis instinctivement le rire les gagna. Un commença à pouffer, puis un autre se mit à rigoler, si bien qu'au final tout le dortoir résonna des cris de joie de cette petite horde qui se tordait de rire sans plus pouvoir s'arrêter. Pendant un instant ils oublièrent la misère de leur condition, ils n'étaient plus que des bambins insouciants au cœur léger.
Soudain la porte s'ouvrit en claquant avec une incroyable violence, tel un coup de tonnerre et la silhouette de la surveillante apparut dans l'encadrement. Subitement il n'y eut plus un bruit, le rêve avait été brisé, d'un coup, toute la joie et l'enthousiasme général retomba. Ils étaient à nouveau de pauvres orphelins déguenillés et effrayés. « MAIS QU'EST-CE QUE C'EST QUE TOUT CE RAFFUT ?? PUISQUE C'EST COMME CA
CE SERA CORVEE DE NETTOYAGE POUR TOUT LE MONDE DEMAIN ! » Et leur « geôlière » repartit aussi subitement qu'elle était venue.
Les enfants se recouchèrent en silence mornes et tristes. En un instant toute leur joie était retombée. Et ils s'endormirent le cœur lourd. Pourtant dans un coin la fillette continuait à rire doucement, prenant garde à ce que personne ne l'entende. Et en tendant bien l'oreille on
pouvait entendre dehors quelques éclats de rire résonnant à travers les étoiles...
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Mar 11 Mar - 21:50

J'aime beaucoup ! C'est super bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Larentia

avatar

Féminin Nombre de messages : 160
Age : 35
Localisation : Sur mon petit nuage...
Date d'inscription : 14/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Ven 14 Mar - 11:40

J'adore, c'est trop bien écrit!

Simplement relire une fois tout haut, pour dans le premier texte tu utilises "plus de guerre" ça peut être lu comme "+" ou comme "plus/pas" Wink

Et dans le second j'avais senti une répétition, mais je ne sais plus où de mémoire Wink

Sinon franchement, ça me donne des frissons c'est trop bien écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.noshamsters.be
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Sam 15 Mar - 3:52

waw merci ça me fait super plaisir que vous aimiez =D
merci pour tes remarques Larentia, j'essairai d'y faire attention ^^

un autre texte, sur l'écriture cette fois:

L'écriture...Elle m'apporte tellement de choses. Me permettant de m'évader, d'oublier un instant la triste réalité, elle m'eporte dans un autre mon monde qui n'appartient qu'à moi, un rêve que je créer du bout de mes doigts. Mon stylo glisse sur la feuille et grisée apr le pouvoir des mots je les laisse prendre le contrôle de mon être. Et l'encre se déverse sur la feuille en un flot continu de joies, de peines, de rêves, d'espoir et de douleur que je ne cherche pas à aténuer. J'écris. Et je vois apparaitre devant moi les possibiliéts infinies derrière les portes de l'imagination. Je peux changer le cours d'une histoire, transformer des larmes en un sourire ou au contraire hurler de rage en silence...
J'aime le mots et leur fntastique pouvoir. Au point d'en répéter certains encore et encore et profiter de leur sonorité douce qui parvient à mes oreilles. Des mots plein de sens et de vie tel que "soleil", "amour", "rêve", "sourire", "bonheur"...
L'imagination est l'aboutissement de nos rêves et espoirs les plus fous et l'écriture un moyen de créer l'impossible, quelque chose n'ayant jamais vu le jour. Les mots peuvent apporter tellement de choses... Emouvoir, faire pleurer, rire ou sourire ou peut être apporter du rêve et de l'espoir... C'est ce que je voudrais. Pouvoir un jour toucher un coeur, par le pouvoir des mots. Re donner le sourire à une âme attristée. Avoir été importante pour quelqu'un. Toute une raison de vivre...
Mais pour l'instant je ne suis qu'une simple "manieuse de mots" n'ayant pas la prétention de se croire écrivaine. Mais qu'importe j'écris. Cela me permet de me décharger, déverser mon trop plein de tristesse qui remplit mon coeur, changer mes larmes en un sourire et continuer à éspérer vers de plus beaux horizons.
L'écriture une passion parmi tant d'autres...

Une vie en plus beau....
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Lun 17 Mar - 21:46

C'est très philosophique et j'aime beaucoup !

Mais essaie une fois de relire ton texte à voix haute (si ce n'est déjà fait) pour te l'entendre dire. Ca va te permettre de voir s'il y a des répétitions ou si les phrases sonnent bien. C'est comme ca que je fais moi.

C'est vraiment super mais je trouve que tu pourrais encore le travailler un petit peu...

Merci beaucoup cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Dim 23 Mar - 7:48

D'accord ^^
c'est vrai que je ne fais pas toujours attention à ça, je laisse les mots venir comme ça et je ne me rends pas toujours compte des fautes.
merci pour ton conseil =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Sam 19 Avr - 14:28

Pendant tout ce temps je le savais et pourtant je m’étais toujours caché la vérité, que je refusais obstinément de voir, tentant d’ignorer ce que je savais inévitable. Non, je ne pourrais pas y échapper c’était impossible, et je m’étais enfin rendue à l’évidence. Car maintenant elle était là, la nouvelle, dure, tranchante et surtout, terriblement vraie. Une issue était possible, m’avaient t’ils dit mais j’avais refusé. Je ne voulais pas de toute cette souffrance, de cette fatigue pour un corps lassé par un combat que l’on sait perdu d’avance. A quoi bon ?
Etrangement je me sentais plus sereine à présent, comme si un poids accablant m’avait été retiré, à présent j’avais choisi. Le doute que j’avais gardé en moi si longtemps avais disparu. Car maintenant, oui, je savais.
Oui, je me sentais bien. Je déambulais tranquillement dans le parc, l’œil aux aguets pour ne pas perdre une miette du spectacle qui se déroulait devant moi. Toute cette vie qui grouillait et que j’avais à peine remarquée comme le vol de quelques hirondelles, la course effrénée d’une feuille emportée par le vent, une flaque d’eau brillant au soleil, les rires des enfants résonants au loin…. Le nez en l’air j’admirai l’immense toile du ciel perçant à travers les nuages comme un petit bout d’espoir à travers les jours sombres. Et je souriais tout simplement. Que c’était bon de respirer, de sentir mon cœur battre dans ma poitrine, la chaleur du soleil sur ma peau nue et cette joie, cette envie de courir, de rire, de chanter, qui me remplissait d’une énergie nouvelle.
« Comme le temps passe vite, » soupirai je. Et les quelques mots prononcés par le médecin continuaient à résonner dans ma tête en une éternelle rengaine.
Plus que six mois à vivre…
Revenir en haut Aller en bas
pagrave comte

avatar

Féminin Nombre de messages : 144
Age : 54
Localisation : sur les bords de la Marne
Date d'inscription : 26/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Sam 19 Avr - 17:30

Eh ben, quel talent : les bras m'en tombent dis donc. En tous cas si tu veux faire passer des messages, tu es dans le bon chemin.

Continue et merci pour tous ces textes !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Sam 19 Avr - 19:12

C'est vraiment un magnifique texte que tu nous montres là !
J'adore !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Dim 20 Avr - 7:08

wahou merci, merci!
ça fait vraiment plaisir je ne m'attendais pas à ça ^^
oui c'est vrai que dans mes textes j'essaie souvent de faire passer ce que je pense, ma vision de la vie.

en voilà un autre, les paroles de la hanson sont celles de "I believe I can fly" de R Kelly


Seule, au bord de la falaise je laisse mon regard dériver loin, tout au bout vers l’horizon bleuté. Depuis combien de temps suis là à contempler l’immensité de la mer ? Moi-même, je ne le sais pas, il semblerait que le temps s’est arrêté. Il n’y a que moi, juste ma solitude et l’odeur salée transportée par le vent glissant dans mes cheveux, le bruit sauvage des vagues s’écrasant contre les rochers et la lumière du soleil miroitant tel du cristal à la surface de l’eau. Je me sens libre et légère, le corps entier tendu comme une offrande à la nature, je revis enfin où plutôt je renais, comme dans un rêve, une vie en plus beau. L’instant est parfait. Eprise d’une énergie nouvelle, mon âme se fond dans ce paysage féerique, se glissant parmi la vie qui foisonne autour de moi. Je suis le vent qui souffle sur les vagues, je ressens la colère de la mer déchaînée, j’envie les mouettes volant haut dans le ciel, et je n’ai qu’une envie, que cet instant soit éternel.
Cela fait maintenant vingt ans, vingt ans que mon cœur bat animé par une vie nouvelle, vingt ans qu’un ange est tombé du ciel, filant telle une étoile à travers la nuit. Oui, cela fait maintenant vingt ans que je suis née. Quand j’y repense j’ai eu une vie bien remplie. Des sourires pleins de vie et de joie, des larmes aussi, acides, amères, des larmes de déceptions et de rage qui me rongeaient le cœur un peu plus à chaque fois. Des rencontres, des échanges, des instants de bonheur passés avec ces personnes qui me sont chères. Mais malgré tout il y avait toujours cette aigreur qui me restait dans la bouche, ce sentiment amer qui me brûlait de l’intérieur, cette sensation d’être prisonnière d’un corps terriblement lourd et maladroit. Car j’ai un rêve, que tous jugent impossible : je voudrais voler. Pouvoir enfin étendre mes ailes, et m’élancer, me sentir décoller loin du sol et tourbillonner, libre et légère comme je ne l’ai jamais été. Quitter l’attraction de ce corps me retenant par terre et m’envoler vers d’autres horizons. Redevenir l’ange que j’étais avant ma venue sur terre. Mes lèvres se mirent à fredonner l’air qui m’accompagnait depuis maintenant si longtemps, celui qu’il me chantait si souvent, la chanson devenue mon hymne qui me permettait de tenir tête à la vie quand tout se faisait sombre :
I believe I can fly
I believe I can touch the sky
«Accroches toi à tes rêves» m’avait t’il dit « Et tu verra qu’avec de la volonté et du courage, tout deviendra possible. Il suffit d’y croire ».
Oui le rêve était à portée de main. Il me suffisait juste d’un pas et…
Tout était possible. Et ma voix s’éleva, couvrant le bruit des vagues, envoyé vers le ciel tel un défi :
I believe I can fly
I believe I can touch the sky
I think about it night and day
Spread my wings and fly away…
Et je sautai.
Mon corps plongea et fendit l’air décrivant un arc parfait avant de disparaître happé par les embruns, tout en bas. Et mon esprit put enfin étendre ses ailes et prendre son envol vers les étoiles.
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Lun 21 Avr - 20:47

Shocked [rien à dire]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Mer 30 Avr - 11:10

en voilà un autre, plutôt sombre, il est assez spécial
Je l'ai écrit aussi pour une gallerie, c'était sur le thème du cauchemar:

Je courais, je courrais portée par l’énergie du désespoir, j’haletais à bout de souffle sentant que bientôt mes jambes ne pourraient plus me porter. Et toujours cette ombre qui me suivait, sans jamais se laisser distancer et qui bientôt serait sur moi. La terreur décupla mes forces. Réunissant le peu d’énergie qu’il me restait je tournais au coin d’une rue espérant le semer, et atterrit… devant une impasse.
«Pffffffffff le coup classique. » pensai-je sur le coup.
Mais voilà l’ombre sur le mur était là, formant une tâche obscure au dessus de moi, oppressante, écrasante, pire que tout. Il approchait… Et j’étais coincée, impuissante. Je pouvais entendre ses pas lourds résonner sur le macadam, en un son presque grinçant, son souffle rauque allant des notes graves à l’aigu, de l’halètement, au sifflement. Et pour la première fois je ressentis la Terreur, la Vraie, celle qui nous paralysait de ses tenailles acérées, celle qui surgit quand on voit venir la fin. On dit que quand la mort arrive on voit toute notre vie défiler devant nous. Mais moi je ne voyais rien, rien que du vide, du néant, dans le gouffre d’une Peur sans limites. Non, tout ça ne pouvait être vrai, ce n’était qu’un cauchemar, j’allais me réveiller. Et de toutes mes forces j’adressais une prière muette à mon esprit :
« Réveille toi, réveille toi, réveille toi, réveille toi, REVEILLE TOI !!!! »
Mais rien ne se passa, j’avais beau serrer les poings, hurler, l’horrible scène passa au ralenti devant mes yeux. Le pire cauchemar de toute mon existence.
La silhouette était maintenant devant moi, tout près, si bien que je pouvais voir ses yeux rouges rongés par la haine, son corps cadavérique, ses mains osseuses aux ongles pointus comme des serres pointées vers moi, et son sourire sadique étiré en un rictus abominable. Il était là, le Fou, le Tueur, la Mort en personne. Ses mains s’approchaient de plus en plus de moi, il allait, il allait….
« Non, non, NOOOOOOOOOOOOON !!!! JE VEUX ME REVEILLER !!!!! »



La jeune hurlait, hystérique, en proie à une démence des plus sauvages. Elliot tentait en vain de la secouer, mais rien n’y faisait elle se débattait tel un animal pris au piège et ses cris redoublaient d’intensité.
« Mais calme toi bon sang, calme toi !!!! » essayait t’il de lui dire.
Il l’avait repérée les yeux hagards, les bras ballants, comme perdue dans un songe, déambulant le long du trottoir et l’avait suivie voulant lui venir en aide. Mais après l’avoir vu, elle se mit à courir, comme poursuivie par une menace invisible et maintenant elle criait tellement fort, que la police allait finir par débarquer. C’était à n’y rien comprendre.
Epuisé il finit par relâcher la jeune fille et sortit son portable pour appeler les urgences, la laissant de nouveau seule, en proie à ses cauchemars.
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Mer 30 Avr - 18:22

Waw ! C'est super bien !

Merci Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Jeu 1 Mai - 2:59

merci beaucoup à toi d'avoir lu =)
Revenir en haut Aller en bas
Alea

avatar

Féminin Nombre de messages : 149
Age : 24
Localisation : Quelque part dans un autre univers...
Livre coup de coeur : Harry Potter, La Moïra, Chante Luna, Survivre avec les loups, A la Croisée des Mondes...
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: mes textes   Jeu 1 Mai - 14:23

J'ai lu les premiers textes et c'est vraiment très bien écrit !! Bravo !! Pour la plupart, on sent que tu essaie de faire passer un message... Je vais lire la suite des textes... Je voulais juste te dire que ce texte
Spoiler:
 
ressemble à une nouvelle. Si tu lui donne un titre, je trouve qu'elle trouverait plus sa place dans la catégorie "Nouvelle" non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://mon-univers-imaginaire.skyrock.com/
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Ven 2 Mai - 5:24

Oui c'est vrai ^^, je n'y avais pas pensé
merci beaucoup d'avoir lu =)
Revenir en haut Aller en bas
Asahi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 617
Age : 24
Localisation : Bruxelles
Livre coup de coeur : étudiante
Date d'inscription : 10/08/2007

MessageSujet: Re: mes textes   Ven 2 Mai - 17:00

Veux-tu que je le déplace ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pages-en-or.pureforum.net
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: mes textes   Ven 9 Mai - 9:49

oh ça va, c'est la peine je pense ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: mes textes   

Revenir en haut Aller en bas
 
mes textes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transferts de textes
» Textes en ligne en italien.
» Souvenirs, émotions, beaux textes.....
» Vos compos, vos textes sont les bienvenues
» Une possibilité d'éditer ses textes *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pages en or :: Plaisir d'écrire :: Autre-
Sauter vers: